Samedi 24 Août 2019

Minstrum.net
Dreamfall, la suite de The Longest Journey

 Présentation de Dreamfall au KUBE
 

-----------------

Mercredi 22 février, 17h : Dans une salle obscure de l'hôtel Kube, une dizaine de PC et une Xbox nous attendent; un petit groupe invité par Heaven et Micro Application va bientôt pouvoir s'essayer à Dreamfall. Avant celà, Jorgen Tharaldsen nous propose une présentation du jeu: il s'agit de la toute dernière version de celui-ci; son ordinateur portable est relié à un vidéoprojecteur nous permettant de bien apprécier l'image, il utilise un gamepad Xbox.

-----------------

La présentation

Après un temps de chargement assez court (environ 5 secondes), une cinématique d'un Vactrax - transport le plus utilisé sur Stark - apparaît. Jorgen nous informe que nous allons assister à la première apparition d'April dans le jeu et que les transitions entre personnages se déroulent généralement de la même manière.

   

Ecran noir puis ... nous sommes maintenant sur Arcadia, la caméra descend lentement de la cime des arbres enneigés jusqu'au sol où se trouve un corbeau bien connu. Un groupe de rebels parmis lesquels figure April mettent au point leur stratégie avant un combat. Les soldats arrivent, la magicienne du groupe jette un sort qui met hors de combats quelques combattants, les rebels vont devoir affronter les quelques soldats restant. Jorgen nous explique les différents coups que peux porter April avec son batôn: faible, puissant, parrer, enchainement. Le combat se termine en moins d'une minute.

   

Jorgen tient à nous montrer d'autres phases du gameplay et nous transporte sur Stark, Venise. Zoë suit les traces d'April et devra même retrouver la chambre de l'héroine de The Longest Journey, mais le quartier a bien changé depuis. Zoë a besoin d'une hâche qui se trouve dans un petit cabanon, mais pour y accéder il va falloir ouvrir un cadenas électronique et passer devant un chien de garde. Le cadenas est un puzzle à base de symboles rotatifs qu'il va falloir placer aux bons endroits. Quand au chien, il dort d'un sommeil bien profond et Zoë va se servir du bruit du train qui passe toutes les 30 secondes pour avancer sans le réveiller - une sauvegarde automatique se déclenche dès l'entrée dans cette zone afin de pouvoir reprendre immédiatement en cas d'échec.

   

Nous voilà de retour sur Arcadia, en train d'assister à une joute d'entrainement entre deux épéistes. Mais ce n'est pas ce que Jorgen veut nous faire voir, il pianote sur son clavier pour prendre le contrôle total sur la caméra et s'éloigne de l'arène. Il porte notre attention sur la richesse graphique des décors, et il est vrai qu'il n'a pas tord: le palais au style Persan regeorge de détails, même les plafonds sont recouverts d'arabesques, on reconnait bien là la patte artistique de Funcom.

   

Nous nous téléportons sur Marcuria, dans un endroit bien connu même s'il est aujourd'hui recouvert de neige: l'Auberge du Voyageur. La caméra s'envole et nous offre une très belle vue aérienne de Marcuria et de son immense tour. Comme terminus de notre voyage, Jorgen nous offre une vue de la cité du peuple obscur. Le rendu de l'eau est buggé et ressemble plus à du métal en fusion, mais l'atmosphere du lieu est tout de même très bien rendu.


-----------------

La démo

   

Nous y voilà enfin, je ne connais pas les détails de la configuration des PC mais nous jouons avec les détails graphiques au maximum, un antialiasing 4x, le tout sur un écran LCD 17" et un casque pour pouvoir nous plonger dans l'ambiance sonore. La musique qui accompagne l'intro du jeu est d'ailleurs excellente et se marie très bien avec la douce voix de Zoë. Notre héroïne est plongée dans un coma, son père - Gabriel - veille à son chevet, de terribles évènements se préparent et tout ceux qui sont au courant sont morts... tout commence quelques semaines plus tôt.

   

Encore en tenue de nuit et à moitié réveillée, elle regarde le flash info du matin qui s'interrompt avec l'image brouillée d'une jeune fille implorant à l'aide, Zoë pense qu'il s'agit d'un message publicitaire; son téléphone sonne.

C'est là notre premier contact avec l'interface dans sa configuration "clavier + souris", on déplace notre personnage avec les flèches, en s'approchant d'un objet, celui-ci est automatiquement entouré d'un petit carré blanc, il suffit de cliquer pour faire apparaitre l'éventail des actions disponibles (description, parler, prendre ...), on peut faire apparaître ou disparaitre les objets de l'inventaire avec la molette de la souris. Je bascule en mode de contrôle "souris seule": je ne sais pas si c'est un bug de la version ou si je me débrouillais mal, mais je n'ai pas réussit à faire avancer/reculer Zoë, uniquement à la faire aller sur la droite/gauche; retour au mode "clavier + souris" (il me semble que le gamepad sera tout de même le moyen le plus naturel de jouer à Dreamfall).

   

Tout comme le Chapitre 1 de The Longest Journey, on commence dans la chambre de l'héroïne. Presque tous les objets de la chambre sont sélectionnables et on peut entendre un petit commentaire de Zoë pour chacun d'eux, elle a d'ailleurs un sens de l'humour aussi développé que celui d'April - pas de doute, la qualité d'écriture de Ragnar Tornquist est toujours la même. Notre première conversation du jeu se déroule avec Wonkers, la peluche intelligente de Zoë.

Il est temps de descendre au rez-de-chaussée, Zoë a une longue conversation avec son père Gabriel puis se dirige vers la sortie pour se rendre à son cours de self-defense.

   

C'est l'occasion d'apprécier la vue de Casablanca: sans être techniquement géniaux, les décors sont très beaux; l'architecture est bien pensée et l'on n'a pas trop l'impression d'être enfermé dans un "couloir", ce qui est pourtant le cas.

Sur le chemin, Zoë rencontre Olivia qui veut nous parler de quelque chose dans l'arrière boutique de son magasin. On a alors le choix d'aller au cours de self-defense ou d'accepter la requête de notre amie informaticienne, je ne sais pas si cela influera sur le jeu, mais c'est toujours bien d'avoir des choix.

Je suis Olivia dans son magasin, elle me parle d'une manière de rendre mon portable invisible pour le Réseau, elle commence à rentrer dans les détails et est interrompue par un coup de téléphone. Zoë en profite pour regarder les centaines de bizarreries que contiennent la boutique, quand un écran se trouve soudain brouillé par l'image d'une maison flottant dans un paysage blanc, tout comme ce matin. Cette fois-ci elle commence à trouver ça louche et fait part de son inquiétude à Olivia qui a du mal à la croire.

   

En sortant du magasin, je croise une fille qui s'entraîne avec moi, elle me fait remarquer que je suis en retard. Direction le cours de self-defense.

Je me retrouve sur la place principale du quartier où une dizaine de personnes vaquent à leur occupation, bonne occasion pour utiliser le "focus field". En appuyant sur le click droit, Zoë s'immobilise et un rayon bleu apparaît, il est alors très facile de sélectionner les objets, même lointains, cela se révèlera sans doute très pratique par la suite.


Ma prof n'est pas très contente de me voir en retard mais me propose tout de même un affrontement. Le système de combat n'est pas bien compliqué: parer, attaque rapide, attaque lente. On se déplace toujours avec les flèches directionnelles, plusieurs attaques rapides à la suite deviennent un enchainement; l'animation des coups dépend de la distance et de la position où se trouve l'adversaire.

Il n'y a pas de "cancel" comme dans les jeux de combats: quand on lance une attaque lente il faut prier pour que l'adversaire ne riposte pas pendant les 2 secondes de préparation du coup, c'est pourquoi il vaut mieux les lancer juste après avoir esquiver une attaque adverse.

Ce système de combat me fait un peu penser à celui de Jade Empire. S'il est utilisé avec parcimonie pendant Dreamfall il ne devrait pas du tout gâcher l'aventure et nous faire vivre quelques moments forts en tension.

   

En sortant du cours, Zoë reçoit un appel de Reza - son ex-petit ami - qui lui donne rendez-vous sur la place principale. On assiste à une discussion typique d'un couple qui vient de se séparer; plusieurs choix seront donnés à Zoë pendant ce dialogue (l'inviter à la fête de ce soir, se montrer compréhensive ou pas avec lui, etc...), encore une fois, je n'ai pas joué assez longtemps pour vérifier si ces choix allaient avoir une répercussion sur le jeu.

Les visages ne sont pas au même niveau que ceux d'Half-Life 2, les lèvres bougent bien en accordance avec la voix mais, à part les yeux, le reste du visage est plutôt figé. Reza confie un petit boulot de livreuse de colis à Zoë.

C'est là que se termine la démo pour moi. J'ai pris mon temps en me mettant en situation de jeu (j'ai bien aimé écouter tout ce que Zoë avait à dire sur chaque objet ou personnage rencontré), le joueur à ma gauche en est à peu prêt au même point que moi, celui assis à ma droite est allé plus vite et est déjà en train de se battre avec une réceptionniste.

-----------------

Conclusion


Je pense qu'il y a très peu de chances que Dreamfall déçoive les fans de The Longest Journey. L'Univers du jeu est toujours aussi attrayant et Zoë, tout en ayant un caractère différent, est aussi attachante qu'April. J'en sais toujours aussi peu sur l'histoire (et tant mieux!) mais je ne pense pas que Funcom puisse décevoir de ce côté. Dreamfall attirera-t-il des joueurs allergiques aux jeux d'aventures traditionnels ? Seul l'avenir nous le dira. Rendez-vous début Mai pour la sortie du jeu.


Les prophéties parlent d'un temps où l'Equilibre vacillera, sous l'assaut du Chaos et de ses serviteurs.